La dyslexie

Hello les amies :)





Qu'est-ce que c'est la dyslexie ?

Les difficultés en lecture et orthographe représentent l'expression la plus fréquente des difficultés scolaires et peuvent se manifester dès le début du cours préparatoire. La dyslexie est une maladie qui rend l'enfant incapable malgré son expérience de la classe traditionnelle d'acquérir les techniques du langage qui lui permettraient d'apprendre à lire, à écrire, à s'exprimer oralement. L'enfant est cependant normalement intelligent et ne souffre d'aucun déficit auditif ou visuel. Une dysorthographie succède souvent à la dyslexie. Le dépistage de la dyslexie doit être précoce (4 ou 5 ans). La rééducation orthophonique s'impose.

Voilà, mon problème, à 21 ans, je suis toujours dyslexique, mais pas aussi prononcer que dans mon adolescence, je suis pas la pour parler en scientifique et je suis sûr que je ne saurais pas bien m'y prendre. Cependant le but de cet article, est de faire connaitre cette maladie, qui est encore inconnu du public.

Voici, mon histoire, depuis petite, on m'a dépisté quand, j'avais 6 ans, mais faute de moyens financiers, je n'ai pas pu consulter une orthophoniste. Je peux vous dire que j'ai détesté l'école, un vrai cauchemar pour moi, les élèves qui se moquent de ma façon de lire, écrit seul un vrai parcours du combattant, mais avec difficulté, j'ai réussi à passer aux années supérieur, jusqu'au collège.
Au collège, ce n'est pas les élèves qui m'avaient fait mal, mais les professeures, personne ne voulais me donner ma chance de leur prouver que, je pouvais réussir, avoir de bonnes notes, non tous étaient convaincus que j'étais un cas social perdu d'avance, une fille d'immigré (je suis née en France de parents née en France, mais qui a nom de famille étrangère) bon à jeter aux oubliettes. Tous les soirs que j'ai passés à réviser, plus que les autres, à pleuré une fois que tout le monde dormait chez moi, mon seul désir était de faire des études ceux que mes parents n'avaient pas pu faire, être un enfant modèle pour eux, pourquoi on me refuser ce droit ?

Puis lors de mes 14 ans, j'ai enfin pu faire des séances d'orthophonie, mon orthophoniste n'a pas cru, ses yeux quand, elle m'a pris en charge, une fille de 14 ans qui à un niveau de 6 ème, comment, j'avais fait pour passer toutes ses années ? Je lui ai expliqué que mon seul désir était de faire des études, mais que mes professeures étaient contre mon avis.
Lors de nos inscriptions pour les lycées, je peux encore me rappeler que tous mes professeurs, voulaient que je m'oriente vers une voie professionnelle comme la cuisine ou aide ménagère, mais moi, je voulais faire la filière S celle qui rendais tous les parents fier de leur enfant et devenir médecin pour géurri mon papa (mon père souffre de problème de dos et a subi plusieurs opérations).
J'ai obtenu, mon passage au lycée général, quitte à redoubler, ça sera mon choix, ma décision et là, je voudrais remercier mon orthophoniste qui a fait des miracles avec moi et mon permis d'être où je suis aujourd'hui, elle était plus qu'une simple orthophoniste, mais une confidente, une amie, ceux que je ne comprenais pas, les choix difficiles à prendre, elle était toujours là pour moi.

J'ai fait une filière générale en Économie et Sociale, car, j'ai détesté les maths et adorés l'économie en seconde et enfin, j'ai trouvé un professeur qui ne me classe pas dans les cas désespérerait, mais comme une élève qui avait un avenir devant elle. J'ai eu mon bac et je me suis inscrit en fac de droit (et je suis toujours après deux ans xd), je sais que ce n'est pas politiquement correct, mais je suis retourné dans mon ancien collège et rencontré mes anciennes professeures et je vous garantis l'expression de leurs visages quand, je leur ai annoncé que j'avais obtenu un bac ES et que j'allais faire une fac de droit, ils n'y croyaient pas, mais j'ai réussi, cependant, j'ai eu encore un ou deux commentaires comme quoi la fac de droit ce n'est pas facile il y a 50 % d'échec, etc. Mais ce n'est pas mon cas, oui, c'est dur, mais ce n'est pas impossible.


Mes conseils : 

  • faire des séances d'orthophoniste. 
  • Lire beaucoup de livres (importe quelles lectures), cela vous permet d'apprendre des nouveaux vocabulaires. 
  • Écrire, pas forcément des histoires, mais un journal intime ou encore un blog peut vous forcez à exercer la langue française. 
  • Patienter, car la rééducation prend du temps, faut s'accrocher. 
  • Croire en soi, car si on croit en nous, il est plus facile de réaliser nos rêves. 
  • Ne pas porter d'importance aux jugements des autres, la volonté de guérie et réussir doit être plus fort que la maladie en soi.
Tout est possible, il faut juste y croire et ce donner les moyens de réussir.

Qui a dit qu'on pouvait pas faire de grandes choses


Et-toi as-tu des difficultés qui-t'on décourager ? Comment as-tu tiré profit de ta différence ? Quel est ton conseil pour réaliser tes rêves ?

                                           
                                    Bisous <3

                                       Emma

Tu aimeras peut-être aussi

12 commentaires

  1. J'ai été dépisté dysorthographique à l'âge de 16 ans, j'ai aussi suivi des séances d'orthophonistes. Maintenant, ça va beaucoup mieux et j'ai même eu un Master 2. Néanmoins, je dois toujours me relire et faire plus d'effort lorsque j'écris, mon blog m'a aussi bcp aidé. Tu as aussi des sites comme scriben ou bon patron, qui peuvent t'aider (même si certaines fautes ne sont jamais corrigées) et j'ai toujours un bescherelle et un bled pas loin ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça fait plaisir de te voir sur le blog :)
      Oui ont peut faire des grandes choses mais souvent les professeurs croient pas à la réussite des élèves dyslexie, c'est un vécu difficile, qu'on a du mal à oublié.
      Oui j'utilise scriben et toujours un Bescherelle à porté de main.
      Le blog est comme une thérapie pour moi :)
      Bisous ma belle <3

      Supprimer
  2. Coucou Emma! J'ai adoré lire ton article. Je trouve que c'est très bien d'en parler et de partager son expérience, d'autant que tu as pris une belle revanche sur la vie! Tu peux être très fière de ton parcours! Moi je ne suis pas dyslexique (je ne sais pas exactement comment on détermine les personnes qui le sont, il parait qu'il y a différent type de dyslexie...), mais je suis une quiche de l'orthographe, j'ai toujours eut du mal avec la lecture orale, je confonds les lettres à queue (BD-PQ), il me faut toujours un petit temps d'arrêt pour les différencier, et je suis extrêmement longue a épeler les mots. Dans ma tête c'est clair, mais ma bouche ne suit pas et n'est pas aussi réactive (je m'en suis aperçue récemment pendant ma colocation sur Aix l'année dernière, ma coloc m'a dit que j'étais assez lente pour ça, moi ça a toujours était comme ça, donc je n'avais pas vraiment remarqué), donc je comprend un petit peu les personnes dyslexiques. C'était très pénible en primaire, quand on apprend à lire, mais après, comme je ne me portais pas volontaire pour l'exercice, je n'en ai pas souffert au collège et au lycée ^^ En tout cas, j'ai adoré te lire! C'est un bel article! Bisous!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle de partager ton expérience, il y a la dyslexie et aussi la dysorthographie et par manque de bol, j'ai les deux, mais c'est une maladie qui ce travail au quotidien et faut savoir être patient.
      Je voulais revenir sur ton problème, c'est assez bizarre que les professeurs n'est pas remarques ton problème pendant ta scolarité ? Quand tu m'explique ton problème, j'ai envie de te dire que tu souffre d'une dyslexie légère, car des que on mélange les lettre B et P ou les E avec les À il y a une dyslexie, seul sa nature est différente, en un an de suivies orthophonique ou moins ton problème de lecture et d'orthographe sera réglé, je pense ( moi le mien est plus grave donc j'ai fait 4 ans d'orthophonie et encore besoin mais j'ai plus les moyens).
      Vraiment je te conseille de faire un bilan avec une orthophoniste pour exactement savoir si tu es dyslexie ou il y a un autre problème, il n'est jamais trop tard pour se soigné quand on souffre de cette maladie, elle n'est pas à vie, elle guérir avec le temps et une rééducation.
      Bisous ma belle :) <3

      Supprimer
  3. Je t'en prie. Je trouve que c'est un sujet très intéressant et utile. Tu as raison, tu as vraiment pas de chance! Mais le principal c'est que ça aille mieux! ^^
    Oui, mes amies me le disent souvent quand on en parle. Mes parents ne s'y connaissent pas trop et comme mon frère aîné a un retard, ils ont dû ce dire que c'était normal pour tous les enfants, vu qu'il n'avait pas de référence. De plus, ils ne sont pas du genre à trop penser à ce genre de choses (à analyser les comportements pour remarque ce genre de truc) Et comme j'étais une élève discrète, les profs n'ont pas dû trop faire attention. Je ne sais pas... Après, c'est peut-être la méthode globale (le système d'apprentissage de la lecture) que ne m'a peut-être pas convenu. J'ai des retours de prof qui disent que c'est pas forcément le top comme système et que parfois cela ne convient pas aux enfants et que l'ancienne méthode serait plus adapté. Moi je n'y connais pas grand chose X) Il faudrait que je consulte oui à l'occasion (pas trop les moyens en ce moment non plus >.< ) pour savoir de quoi il en retourne vraiment! Bisous!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle :)
      Malheureusement le système scolaire à des gros défaut, il faut se prendre seul en main sans contée sur les professeurs qui sont là pour faire joli.
      La dyslexie est très peu connu, personne en parle, on sensibilise pas assez les professeurs et les parents de reconnaître les signes, donc beaucoup en souffre sans savoir.
      Je sais pas pour toi mais comme je suis l'aîné de ma fraterie et que ma langue maternelle n'est pas le français, la dyslexie est plus fréquente et souvent sur toute la fraterie ( mon frère aussi en souffre et pas le petit dernier).
      Faut pas se sentir mal d'avoir des difficultés ou être dyslexique, au contraire en tiré une force. Tout les grands hommes été dyslexie et ça ne leur a pas empêcher de faire des découverte majeur :)
      Mon conseil est de vraiment voir un professionnel quand tu le pourras, ( regards si l'État peux pas t'apporter de l'aide financière (comme la CMU, le remboursement d'un tiers des frais).
      Plus tu es jeune plus la guérison se fait vite, faut en profiter ;)
      Bisous ma belle <3

      Supprimer
  4. Salut !

    Comment vas-tu ? Je sais que le dyslexie n'est pas facile mais vois les bonnes choses, tu es comme Sandrea ! Je ne suis pas mais j'aime soutenir tous ce qui le sont :)


    Bises et bonne chance <3
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle :)
      Oui c'est pas facile mais je fais mon maximum toutes les jours pour guéri cela :)
      Oui avec Sandrea on a cela en commun :)
      Merci :)
      Bisous ma belle <3

      Supprimer
    2. Ma belle, en étant franche, j'ai du mal à croire que tu es dyslexique ! Tellement que tes articles sont si bien présenté, si bien écrit, je suis restée bouche bée :)

      Marie

      Supprimer
    3. Merci ma belle :)
      Vive la technologie et les Bescherelles pour faire des miracle :)
      Et vraiment je m'éclate à faire des articles sur le blog, j'adore ça :)
      Bisous <3

      Supprimer
  5. Je pense qu'il y a de ça ^^ Moi je suis la seconde, mais mon frère a un retard qui n'a rien a voir, et il n'a pas les mêmes "difficultés" que moi. Mes autres frères cadets non plus d'ailleurs. Je suis la seule. Tu as bien raison, ce n'est pas une honte! C'est même le contraire je pense! On en ressort plus fort et cela n'a rien a voir avec l'intelligence, comme tu dis! Bisous!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ma belle, ça dépend vraiment de l'enfant et de nos modes d'apprentissage. Je suis fier de voir que des personnes réussi malgré les difficultés rencontrées.
      Personne ne peut desider pour nous notre avenir.
      Bisous ma belle <3

      Supprimer

Hey !

Merci pour ton petit commentaire.
Repasse quand tu veux sur le blog ;)

(Je répond à tout les commentaires)

@Un coin de bonheur. Fourni par Blogger.

Bonne lecture !